Mesures de restrictions de l’usage de l’eau au 26/07/19

28 juillet 2019

Articles récents

Visuel Secheresse maj 26 07 2019

Limitation ou suspension des usages de l’eau : lien avec le site de la Préfecture 

Après une période de forte canicule, le département d’Indre-et-Loire se trouve dans une situation de sécheresse grandissante. Aucune pluie significative n’est prévue au cours des prochains jours. Un nouvel arrêté préfectoral du 26/07/19 vient, à nouveau, de renforcer les interdictions et les mesures jusqu’en octobre.

La commune de Villaines-les-Rochers est dans le périmètre des interdictions d’usages :

-  les prélèvements d’eau, directs ou indirects, sont interdits dans l’Indre et ses affluents, dont les ruisseaux qui traversent la commune.

- les mesures suivantes sont étendues à l’ensemble du département :

  • Interdiction de lavage des véhicules (en dehors stations professionnelles)
  • Interdiction d’arroser les jardins potagers, les jardins d’ornement, les pelouses et les terrains de sports entre 8 h à 20 h.
  • Interdiction de certains prélèvements pour usage domestique : remplissage des piscines privées (hors piscines en construction), remplissage des bassins d’agrément, plans d’eau et étangs.
  • Interdiction d’alimenter les plans d’eau à partir d’un cours d’eau.
  • Interdiction de vidanger les plans d’eau.

Communication préfectorale : fichier pdf

Le département d’Indre-et-Loire dont 25 % de sa surface est couverte par des forêts, est exposé au risque incendie. Une vigilance de tous est nécessaire (pas de cigarette en forêt, pas de feu à proximité d’un massif forestier,…), ainsi que le respect des interdictions d’accès éventuelles.

Chacune et chacun d’entre nous peut, dans ses pratiques quotidiennes, adopter les bons gestes pour limiter les gaspillages en eau et ainsi aider à préserver la ressource.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Humanité en danger |
Littsocmontesquieu |
Bonjour, c'est la CGT ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyancelyon
| Prostitution : faut-il péna...
| Fo Ville de Bourges