Inauguration de l’exploitation des installations d’eau potable du Ruchard le 28 septembre

4 octobre 2018

Articles récents

ruban 2 1

Sous un soleil d’été indien, la commune de Villaines-les-Rochers a inauguré la prise en exploitation des installations d’eau potable du Camp du Ruchard, aboutissement d’un projet démarré en 2015. Monsieur Le Sous-Préfet Jacques LUCBEREILH, Madame la Députée Fabienne COLBOC , le Lieutenant-Colonel HUON de la Base Militaire de Tours, les Lieutenant-Colonel SOMMER et COUVE des Ecoles Militaires de Saumur, le Capitaine AURENCHE de la Direction Départementale des Armées, Mr Eric PRETSEILLE du Service des Infrastructures des Armées et ses collègues, le Major COLLIN et ses collègues, Me Anne GOLEO de l’Agence Régionale de la Santé (ARS) et les entreprises étaient présents pour partager la réussite de ce projet. Les représentants des communes desservies, les habitants de Villaines et de ces communes ont aussi apprécié l’information donnée et la visite des installations réalisée par le service technique eau/assainissement de la commune. L’inauguration a été suivie d’un vin d’honneur où un bar à eau a permis de découvrir les goûts différents de l’eau du turonien et du cénomanien.

Madame la Maire a remercié toutes les personnes qui ont contribué à ce projet, mené en trois ans et demi, dans le respect du budget initial, grâce à la volonté partagée par tous de réussir, pour le bien du service public. Mr Jacques LUCBEREILH a exprimé l’importance de la contribution de ce projet au service public de gestion de l’eau potable et les gros efforts fournis par une petite commune pour gérer ce dossier complexe. Me Fabienne COLBOC a souligné l’implication de tous les acteurs dans une logique partenariale ayant permis d’aboutir à ce résultat positif pour tous.

Le château d’eau et le forage du camp du Ruchard ont été construits en 1992 par l’armée. L’eau prélevée vient de la nappe du Cénomanien (nappe de Tours), à 180m de profondeur puis est déferrisée.

La commune exploite le réseau d’eau potable depuis plus de 50 ans et alimente les habitants de Villaines mais aussi des hameaux d’Avon, de Neuil et de Saché. Elle dispose d’un forage dans le Turonien et d’un château d’eau. L’augmentation de la population du village, un taux en atrazine proche des limites autorisées (issue des pesticides utilisés lors des décennies précédentes) et la nécessité d’augmenter la pression dans les réseaux d‘eau potable et incendie du plateau ouest, ont conduit la commune à rechercher une nouvelle source d’eau potable. D’autre part, le volume d’eau utilisé par le Camp ne permettait pas une exploitation efficace.

La connexion à la production d’eau du camp a été la solution la plus adéquate. Cette orientation a été validée sur les aspects santé et environnemental par les services de l’état. Début 2015, Madame la Maire a pris contact avec les autorités militaires. Avec Mr PRETSEILLE, une convention a été rédigée et signée dès octobre 2015. Elle définit les conditions de rétrocession des installations de production d’eau potable à la commune, de reprise en plein propriété du terrain et de mise à disposition gratuitement de l’eau potable pour le camp.

La commune a confié le dossier au Cabinet Hadès, sous la responsabilité de Marie-Annette BERGEOT et de Stéphane FOURNIER, fontainier. Les travaux ont démarré, en 2016, par la réalisation de la canalisation entre le camp et le château d’eau de Villaines, sur 2 kms. Grâce à une coordination partagée et la volonté de tous, la canalisation d’eau a été enfouie en même temps qu’une ligne MT ce qui a permis des économies importantes. En 2017, les travaux de raccordement de cette canalisation aux deux châteaux d’eau ont été effectués ainsi que l’installation du suivi numérique des équipements. La commune pilote actuellement la production d’eau de Villaines à distance et pilotera également celle du Ruchard de la même façon.

La démarche de Déclaration d’Utilité Publique de création des périmètres de protection du forage du Camp et autorisant l’exploitation du forage a été lancée avec les services de l’Etat dès 2016 pour aboutir en mai 2018, en lien avec Me GOLEO de l’ARS. Une réunion publique a permis de présenter ce projet et ses incidences aux habitants concernés.

Le Ministère des Armées a un bail avec la commune de Villaines-les-Rochers sur 398ha du Camp du Ruchard, depuis 1872. Dès 2016, un projet d’avenant au bail permettant de restituer les terrains où se trouvent le château d’eau et le forage a été envisagé.  Cet avenant a été signé en mai 2018 grâce à l’écoute de Mr le Sous-Préfet LUCBEREILH et du Colonel TESTU de la Base Militaire de Tours et à l’action volontariste de Madame la Députée COLBOC qui a porté notre dossier auprès du Ministère des Armées.

La commune de Villaines-les-Rochers a maintenant officiellement l’autorisation d’exploiter ce forage du Cénomanien et d’augmenter potentiellement la production actuelle de 40 000 m3/an, ce qui permettra de subvenir largement aux besoins du Camp, de la commune et des hameaux des communes environnantes, pour le demi-siècle à venir. La prise en charge de l’exploitation s’est faite le 01/08/18. Depuis cette date, la production du camp assure un appoint au château d’eau de Villaines. Il reste à alimenter en direct les foyers du plateau ouest, après information, afin d’éviter des surprises liées à la pression plus importante.

Le budget global de ce projet est 490 000 € pour lequel nous bénéficions de l’aide de l’Etat par la DETR et de l’Agence de l‘Eau Loire Bretagne (AELB), à hauteur de 75% du montant HT.

Ce projet s’inscrit dans un celui plus global de fiabilisation et d’amélioration permanente de la gestion de l’eau potable. Pour cela, la commune a sectorisé l’ensemble du réseau afin de détecter en temps réel toute fuite importante grâce à la supervision, sécurise les canalisations par une programmation pluriannuelle, réalise l’étude patrimoniale de l’ensemble du réseau afin de déterminer les actions à mener dans les années à venir et fait géoréférencé le réseau. En parallèle, des compteurs télérelevés sont installés depuis fin 2017, permettant de détecter une fuite chez un particulier en temps réel. Demain, chaque usager pourra aussi consulter le suivi de sa consommation sur internet. L’ensemble de cette supervision permet de fournir une eau de qualité, à un niveau de production adapté, de limiter les fuites sur le réseau, de les détecter chez les particuliers, dans une logique d’optimisation de l’utilisation de ce bien essentiel qu’est l’eau potable et d’optimisation financière.

« Tout cela n’est possible que par l’investissement quotidien et efficace de Stéphane FOURNIER, notre fontainier qui vit ainsi sa passion, aidé par Didier MENEAU. Leur implication dans l’exercice de ce service public est essentielle pour chacun d’entre nous. Le conseil municipal est très attaché au maintien du service public de proximité.»

La Loi Notre impose de transférer cette compétence à la communauté de communes au 01/01/19. Nous avons réussi à aboutir à un accord avec la CCTVI afin que la gestion de l’eau potable à Villaines soit maintenue en régie par une convention. Cela correspond à la volonté des élus et des habitants de la commune.

Ce projet illustre aussi, à nouveau, comment les histoires du Camp du Ruchard et des communes d’Avon-les-Roches et de Villaines sont liées, et ce depuis 1645. Les livres de Claude ROY sur l’histoire de Villaines et celui de l’association « Infos Troglos » sur le Camp du Ruchard relatent ce lien historique.

Pas encore de commentaire.

Laisser un commentaire

Humanité en danger |
Littsocmontesquieu |
Bonjour, c'est la CGT ... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Voyancelyon
| Prostitution : faut-il péna...
| Fo Ville de Bourges